Le forum externe de la méta-coalition.

Back for Revenge
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RP: L'homme du desert.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: RP: L'homme du desert.   Lun 7 Juin - 12:39

Bon comme je suis en vacanse, et que je me fais vraiment chier, je me vois déjà avec l'âme d'un écrivain, voici donc le premier chapitre de mon "passionant" RP, se déroulant dans l'univers de Hordes (comme c'est original)

Chapitre 1: Un homme

Maurice était déjà levé depuis longtemps, il préféré la rosée du matin au soleil brulant de midi. Comme chaque matin, il faisait un petit tour de la ville, pour voir qui il manquait. Ce n'était certes pas une tache facile, mais cela convenait trés bien à Maurice, qui était plutôt d'un tempéremment solitaire.
Il gardait sa gourde à la main prêt à arroser n'importe quel corps qui pourrait devenir un gêne pendant la nuit prochaine. Il arriva jusqu'au bout du village avec la chance de ne pas avoir eu à s'en servir. Néanmoins, une tente était ouverte au fond. Il alla voir ce qui s'y tramait. Une trainée de sang recouvrait le sol. Il entra. Personne. La tente était vide. On aurait dis que son occupant avait du partir en catastrophe car rien n'était, il y avait même un paquet de nouilles chinoises entamait sur la table. Il ressortit et écouta au loin.
- A l'aide

Rosie se réveilla ce matin avec une horrible douleur dans le bas du dos. Elle réussit tant bien que mal à s'extirper de son lit et à se faire un café serré comme elle seule l'aime. Celà faisait maintenant 3 nuits qu'elle ne dormait plus. Ce n'était pas les attaques répétés des zombis qui la maintenaient éveillées, oh non, ça elle s'y était habituée avec le temps. Non c'était quelque chose de beaucoup plus profond. Un ces maux que le temps ne guérit pas. Une de ces blessures qui ne cicatrisent pas. Seul le café l'aider à oublier, et elle en abusait abondemment.
- A l'aide!, cria une voix dehors.

Eko faisait partie de ces personnes qui vont se coucher lorsque tout le monde se réveille. Il venait juste de terminer son tour de garde, et avait laisser sa place à Randal, le scruteur de jour. Tout le village était encore endormi, sauf biennsur Maurice qu'il vu passé au loin avec sa bonne vieille gourde à la main. La nuit avait été des plus calmes, aucun zombis n'avaient franchis la première barrière de défenses, ce qui avait permis à Eko de terminer le petit train qu'il avait confectionné en cachette pour les 8 ans de son fils, qu'il fêtait aujourd'hui. La journée ne pouvais mieux commençait.
- A l'aide, s'écria une voix dérrière lui.
C'était Randal, il arrivait en sueur vers Eko.
- Qu'est ce qui se passe ?, s'exclama Rosie, en arrivant aussi vite que son dos le lui permettait.
- Dehors...
- Quoi dehors ?, s'impacientait Eko qui voulait juste revoir son petit garçon
- Un homme



Chapitre 2 : Un matin bien difficile

Maurice apparu de derrière la tente de Rosie avec sa gourde qu’il tenait comme une arme, prêt à faire feu sur ce qui allait se présenter à lui.

- Qu’est ce qui ce passe ?
- Un homme
, répéta Randal.
- Quoi un homme ?
- Là dehors


Randal désigna du doigt la porte d’entrée du village. Eko fut le premier à reprendre ses esprits, il couru à la tour de guet pour voir. Il était là. Marchant dans le désert en direction du village. Il était trop loin pour bien le distinguer, mais on pouvait reconnaitre un homme d’une trentaine d’année avec une tenue somme toute assez basique. Eko redescendit de la tour en quatrième vitesse et revint faire les autres.

- Il y a bel et bien quelqu’un dehors, dit-il l’air effrayé.
- Mais comment cela est possible, les zombis auraient du le… enfin vous voyez.
- Je n’en sais rien.

Les 4 lèves tôt restèrent là quelques instants, regards dans le vague. Chacun essayait de trouver une explication, ou tout du moins essayait de se rassurer. D’un seul coup le visage de Rosie s’éclaira, et on vit presque apparaitre un sourire, ce qui n’était pas chose courante dans le village, surtout pour elle.

- Mais c’est peut être…
- N’y pense même pas, il est mort, point fina
l, la stoppa net Eko. Il faut aller réveiller Jacques.
- Ok je m’en charge
, répondit vivement Maurice, qui préférait s’éclipser plutôt que de continuer à voir les visages figés de ses voisins.

Jacques était le maire du village. Il habitait dans une maison au centre, à côtés du puits. On ne pouvait pas la rater car c’était la seule du village. Maurice accouru jusqu’à la porte et tambourina dessus de toute ses forces.
Jacques était ce qu’on peut appeler un lève tard. Ses fonctions lui permettaient, car en tant que maire du village, il devait donner son avis sur les actions à entreprendre, mais il s’arrangeait toujours pour déléguer cela aux habitants. Lorsque Maurice frappa à la porte, Jacques était encore dans les bras de sa chère épouse. Maurice refrappa. Jacques du donc se lever, enfiler ses chaussons est descendre dans le hall. Les coups sur la porte s’intensifiés.

- Oui, oui j’arrive. Je ne suis pas sourd.
- Il y a un homme dehors,
s’exclama Maurice avec le peux d’air qu’il lui restait dans les poumons.
- Quoi ?
- Venez vite


Maurice le saisit par le bras et l’emmena vers les autres. Ils n’avaient pas bougeaient d’un centimètre, comme si le temps s’était arrêté.

- Bon je voudrais qu’on m’explique à la fin. On me sort du lit et…

On frappa à la porte du village.


Chapitre 3 : L’arrivée

L’inconnu. C’est surement l’une des peurs les plus présentes et les plus problématiques. Peur du changement, du noir, de la différence, tous ça sont des freins au développement de l’homme, qu’il essaiera le plus possible d’éviter. Mais il arrive parfois un moment, où l’inconnu arrive droit sur vous sans aucune chance de pouvoir s’enfuir. Il faut alors prendre son courage à deux mains et se jeter à l’eau, ce qui est plus facile à dire qu’à faire.

On refrappa. Tout le monde était bouche bé et l’incompréhension la plus totale régnée. Le troisième coup les fit réagir, et ils se tournèrent tous vers Jacques.
- Qu’est ce que vous voulez que je fasse ? dis t il d’un air plaintif
- Allez lui demander ce qu’il fait là, rétorqua Eko en désignant fébrilement la porte de son doigt.

Jacques rassembla donc ce qu’il lui rester de courage, ou tout du moins lui s’embler en être, et s’avança vers la grande porte en bois. Il était déterminé à y aller, mais ses jambes n’étaient pas ses meilleurs alliés, et le faisaient avancer d’un pas hésitant. Une fois arrivé devant ladite porte, il regarda en l’air et cria de toutes ses forces.
- Qui êtes vous ?

Jamais le silence n’avait été aussi pesant, même les zombis faisaient du bruit. Jacques se tourna alors vers ses comparses, qui avaient été rejoint par une dizaine de villageois, et les regarda comme si il n’y avait plus rien à faire. Ils lui jetèrent alors tous un regard noir, qui lui fit comprendre que si il ne retentait pas sa chance, il terminerait ce soir sur une potence. Il reprit à nouveau son courage à deux mains et cria de plus bel.
- Qui êtes vous ?
- S’il vous plait, aidez moi
, répondis une voix faiblarde derrière la porte.

Tout le monde se figea à nouveau. Cette voix était bien humaine. Ce n’était pas le grommellement d’un zombi, c’était les paroles d’un homme, certes affaibli, mais un homme. Mais le temps n’était pas à la peur mais aux actes, et Eko et Maurice furent les premiers à émerger. Ils avancèrent vers Jacques.
- Je ne sais pas quoi faire, avertit Jacques, qui sentait qu’ils venaient pour des réponses.
- Je le sais, le rassura Eko, mais il faut quand même faire quelque chose.
- Oui mais quoi ?
rétorqua Jacques, toujours apeuré.
- Il faut le laisser entrer, répondis Maurice, nous ne sommes pas des sauvages.
- Hein, mais où le mettre
, s’empressa de demander Jacques, qui n’était pas des plus emballé.
- Ah côtés de la banque, il y a un petit cabanon, on va le mettre dedans, expliqua Eko.

Jacques étaient effrayé à l’idée de laisser entrain quelqu’un de l’extérieur, mais comme il ne voulait pas finir sur la potence, il s’écarta de devant la porte. Eko alla vers le loquet, pendant que Maurice se tenait derrière lui avec sa gourde à la main. La porte s’ouvra lentement sur le désert, et on vit apparaitre l’étranger.

Il était plutôt grand, avait des cheveux bruns courts, en batailles, avec des yeux marron. Ses vêtements étaient de vraies loques prêtes à se décomposer au moindre coup de vent, comme lui d’ailleurs. Il avait la peau sur les os, pour autant il avait réussit à traverser le désert, ce qui était une prouesse non négligeable. Le voyant ainsi désemparait et sans défense, Jacques repris bien vite ses esprits et ses prérogatives.
- Qu’on le mette dans le cabanon avec de l’eau et de la nourriture. N’oubliez pas de bien fermer la porte à clef.

Chapitre 4 : Qui es tu ?

Quatre villageois sortirent du lot et virent pour saisir l’étranger et ils l’emmenèrent dans le cabanon. Il n’avait même plus assez de force pour se débattre, et les seuls bruits qui sortaient de sa bouche maintenant étaient des petits gémissements.
- Bon, qu’est ce qu’on en fait maintenant, demanda Jacques à Maurice et Eko pendant que les autres regardé le nouveau venu.
- Et bien je pense qu’il faut le laisser se reposer et ensuite allez lui demander ce qu’il fait là, répondit calmement Maurice.
Jacques se tourna vers Eko, qui acquiesça.
- Très bien, qu’il soit ainsi, en conclu Jacques.

Rosie rentra vite chez elle pour se prendre un second café. L’effet du premier c’était déjà dissipé avec toutes ses émotions. Seule dans son rocking chair, elle réfléchissait à ce qui venait de se produire. Certes se n’était pas Jule, mais peut être savait il où il était. Rose était convaincu qu’il n’avait pas pu disparaitre comme ça dans l’Outre Monde, qu’il s’était surement réfugié quelque part… dans un autre village ?... Non impossible, il n’existait pas d’autres villages. Et pourtant, l’étranger devait bien venir de quelque part. Et s’ils n’étaient pas seul, et si un autre village avez bel et bien survécu à l’holocauste nucléaire. Tellement prise dans ses pensées, Rosie ne vit même pas que Maurice venait d’entrée dans sa tente. Il se racla la gorge, comme pour tirer gentiment la vieille dame d’un songe.
- Oh pardon, je réfléchissais, s’excusa-t-elle lorsque qu’elle revint sur terre. Je ne t’ai même pas écouté entré mon petit Maurice. Qui y a t’il ?
- Désolé de vous dérangez Rosie, mais j’avais une question qui me taraude l’esprit.
- Vas y, ne te gène pas.
- Eh bien, je n’avais jamais remarqué qu’il y avait une tente au bout de la ville, vers les murs sud.
- Ah. Si, c’est la tente du vieux O’connell. Pourquoi me demandes-tu ça ?
- Pour rien. C’est juste que ce matin en faisant la ronde…
, il se stoppa net.
- Oui quoi ?
- Non rien, laissez tombé. C’est moi qui divague
, sur ce, il ressortit aussi vite qu’il y était rentré.

- Bon il s’est peut être assez reposé, s’impatienté Jacques, qui voulait en finit avec cet étranger.
- Vous ne lui avez laissé qu’une heure, il faut qu’il récupère, répondit Eko qui était resté avec lui.
- Ça m’est égal. Amenez le moi, c’est un ordre.

Eko se leva de table résigné et sortit de la maison du maire. Et alla jusqu’à la banque, où 2 villageois montaient la garde devant le cabanon.
- Il a dit quelque chose, s’empressa de demandé Eko
- Non, il a juste bu et manger. Là il se repose.
- Vous pourriez le réveiller, le maire veut lui poser des questions
- OK.

Un des deux hommes se leva et frappa à la porte.
- On se lève dedans, c’est l’heure d’aller faire un brin de causette.
L’autre se leva à son tour, sortit une clef de sa poche et ouvrit la porte.
- Il est à vous.
Eko entre dans petite pièce sombre et se pencha pour relever l’étranger. Il sentait qu’il était autant terrifié que lui était. Il savait que cela ne devait pas être facile, après avoir traversé le désert, se retrouver enfermé comme un chien. Mais les années passées au village leur avait appris à être vigilent. Il le prix par le bras et l’entraina au dehors de la pièce.
- Viens avec moi, on à des questions à te poser.

Ils traversèrent le village, sous le regard interloqué des voisins. Eko avait l’impression de trainer avec lui un zombi qu’on aurait capturé. Quand il arriva devant la maison du maire, il l’attendait sur le pallier.
- Venez vite, j’ai préparé une pièce, s’empressa de dire Jacques, en les entrainant à l’intérieur.
La pièce en question était minuscule, avec pour seul mobilier une table et deux chaises. Leur maire pris l’étranger par la main et l’invita à s’asseoir, ce qu’il fit sans broncher. Eko resta à la porte, au cas où les choses ne dégénèrent.
- Bon on va commencer très simple, comment appelles-tu ?
Un long silence se fit sentir, et puis l’étranger releva la tête et articula quelque chose.
- Je ne sais pas.

Chapitre 5: L'interrogatoire

Jacques lança un grand rire tonitruant, qui résonna dans toute la pièce.
- Quoi, tu ne sais même pas comment tu t’appelles ?
- Non.
- Pourtant, t’es bien là devant moi aujourd’hui. Me dit pas que jamais personne t’as donné un nom.
- Non. Enfin si peut être, mais je ne me rappelle de rien.
- Ah, ça c’est un problème. Vraiment de rien ?
- Juste que je me suis réveillé ce matin en plein milieu du désert, sans rien dans les poches.
- Mais t’as pas pu apparaitre comme ça en plein milieu, t’as bien eu y aller tout seul, ou quelqu’un t’y as amené.
- Je n’en sais rien.
- Tu nous caches peut être des choses.
- Mais puis que je vous dis que je ne me rappelle de rien !
dit l’étranger à bout de nerf.

Jacques compris qu’il se trouvait dans une impasse, néanmoins, il ne voulait pas abandonné. Les hommes n’apparaissent pas comme ça au milieu du désert sans passé. Il devait bien venir de quelque part. Il se leva et alla voir Eko et l’emmena en dehors de la pièce.
- Qu’en pensez-vous ? s’empressa-t-il de demander à Eko
- Manifestement, il ne se rappelle de rien, mais s’est sur qu’il doit bien avoir un passé.
- Oui, mais comment on le découvre ?

Soudain un grand cri se fit entendre.
- Ça vient de dehors. Ramenez dans le cabanon, je vais voir ce qui ce passe, dit Jacques à Eko.

Pendant qu’Eko aller reprendre l’étranger, Jacques sortie en quatrième vitesse de sa maison. Il y avait déjà une vingtaine de personnes dehors. Tous était attroupais au fond du village vers une tente.
- Qu’est ce qui ce passe là bas ! s’exclama Jacques.
- Y a une trace de sang devant une tente, lui répondit un villageois.
- De quoi…

Jacques s’approcha. Il y avait belle et bien du sang devant la tente du vieux O’connell. Il pénétra dans la tente, rien de notable, à part un paquet de nouille sur la table. Vraiment ce n’était pas sa journée.
- Bon qui à découvert ce corps ?
- C’est moi
, dit Rosie en levant la main.
- Et vous avez vu personne à votre arrivée ?
- Non personne.
- Moi je vous le dit, c’est l’étranger
, dit l’un des villageois.
- Oué, ça peut être que lui, renchérit un
D’un seul coup un brouhaha s’éleva dans le village. La vindicte populaire ne voulait as d’un procès, elle voulait une sentence.
- C’est pas lui, cria une voix au loin.
Tout le monde se tourna vers Maurice, qui venait juste d’arriver.
- Comment tu le sais ?
- J’ai découvert cette tache de sang ce matin avant Rosie, et avant l’arrivée de l’étranger.
- Hein, et tu n’as rien dit à personne.
- J’ai évalué qu’avec l’agitation ambiante, ce n’était pas encore le moment.
- Bon allez, tout le monde s’écarte, ça sert à rien de rester ici. Continuez votre journée normalement
, dit Jacques, mais personne ne bougea, comme médusé.

Sachant qu’aucuns zombis n’avaient pénétré dans le village cette nuit, ils savaient que c’était l’un d’eux qui avaient pu faire ça.
- Et ceci est un ordre, rajouté Jacques et la foule commença à se disperser.
Les choses s’aggravaient d’heure en heure, et Jacques n’en voyaient pas la fin. En plus de gérer un étranger sorti du désert comme par magie qui ne se souvenaient plus de rien, il devait gérer un meurtre. Vraiment la journée avait mal commencé.


Dernière édition par Buggman le Dim 13 Juin - 10:49, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony

avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 22
Localisation : quelque part entre le rêve et le cauchemar ... le réalisme ???

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Lun 7 Juin - 18:29

oh, oh, ça a l'air pas mal pour un début, vivement la suite, j'ai une petite idée, mais rien de sur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mar 8 Juin - 15:15

Chapitre 2 : Un matin bien difficile

Voir au dessus


Dernière édition par Buggman le Jeu 10 Juin - 7:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dead.
Prophète des expéditions
Prophète des expéditions
avatar

Messages : 1892
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 25
Localisation : Toronto, ontario

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mar 8 Juin - 15:19

pareil, j'aime bien


Je ne suis pas un homme, je suis un dictateur immortel !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metacoalition.forumactif.org
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mar 8 Juin - 16:34

Merci pour vos encouragements Tony et Dead.

Si vous, ou les autres, avez des rerpoches, des remarques, ou simplement envie de me dire que je suis le futur Stephen King, n'hésitez pas Very Happy .

J'essaierais d'écrire un chapitre par jour, pour garder le suspens....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony

avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 22
Localisation : quelque part entre le rêve et le cauchemar ... le réalisme ???

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mar 8 Juin - 16:51

futur stephan king ? quesqu'il a écrit stephan king ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mar 8 Juin - 17:06

StephEn King, célébre écrivain de romans de sciences fictions. Il écrit une bonne quarantaine de livres. Bon disons la vérité, je n'en ai jamais lu aucun, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lt padjil

avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 22
Localisation : Nouvelle-Calédonie

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mar 8 Juin - 19:21

Bande d'inculte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-abanana.antiville.fr/
tony

avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 22
Localisation : quelque part entre le rêve et le cauchemar ... le réalisme ???

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mer 9 Juin - 5:39

J'adore, il me dit qui c'est, alors que ma principal question, c'est : "qu'a-t-il écrit ?" donc qui peut répondre svp ? (et des roman connu, hein ?!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lt padjil

avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 22
Localisation : Nouvelle-Calédonie

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mer 9 Juin - 8:04

pfff y'en a tellement mais il y a la célèbre 'ligne verte' parue en 6 petite exemplaire et adapter en film comme 50% de ces ouvrages ou encore '13 histoires diaboliques' ou ' les yeux du dragon' et tant d'autres. Je suis un grand fan Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-abanana.antiville.fr/
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mer 9 Juin - 8:52

Je dois vous avouez, j'en connais que deux ou trois, si je t'ai rien dit Tony, c'est que sur le moment, j'avais aucun nom en tête.

Sinon, maintenant je me souviens du "Fleau" et de la "Tour Sombre" (une histoire en je sais plus combien de tomes, et où chaque livre contient au moins 600 pages, un truc monstreux quoi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lt padjil

avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 22
Localisation : Nouvelle-Calédonie

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mer 9 Juin - 8:58

Bien bien mais retour a ton RP bug .
Je le trouve bien pas trés bien car trop de compliment tue le compliment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-abanana.antiville.fr/
tony

avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 22
Localisation : quelque part entre le rêve et le cauchemar ... le réalisme ???

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mer 9 Juin - 11:03

ok, je connais pas donc ... sinon, je vais crer un topic au niveau des bouquin que l'on conseille ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Mer 9 Juin - 15:11

Chapitre 3 : L’arrivée

Voir au dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Jeu 10 Juin - 16:50

Chapitre 4 : Qui es tu ?

Voir au dessus.


Dernière édition par Buggman le Sam 12 Juin - 9:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lt padjil

avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 22
Localisation : Nouvelle-Calédonie

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Jeu 10 Juin - 19:12

Petite réflexion du moin pour le texte en bleu tu peux le mettre d'une autre couleur? car sa bousille les yeux pour lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-abanana.antiville.fr/
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Jeu 10 Juin - 20:04

Ok, ok pas de problème. Mais j'essyais de trouver une couleure qui bouzille pas les yeux, mais y'en a pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lt padjil

avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 22
Localisation : Nouvelle-Calédonie

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Jeu 10 Juin - 20:05

dead c'est quoi sa tu coupe le futur stephan king dans son inspiration!! on veut + de couleur

sinon continue en bleu mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-abanana.antiville.fr/
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Jeu 10 Juin - 20:22

Lol. Non t'inquiète, j'en trouverais bien une qui marche ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Jeu 10 Juin - 20:30

Voilà. En espérant le rouge plus lisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lt padjil

avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 22
Localisation : Nouvelle-Calédonie

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Jeu 10 Juin - 20:37

esperos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-abanana.antiville.fr/
dead.
Prophète des expéditions
Prophète des expéditions
avatar

Messages : 1892
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 25
Localisation : Toronto, ontario

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Jeu 10 Juin - 20:55

Je lis tout ça demain promis Very Happy


Je ne suis pas un homme, je suis un dictateur immortel !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metacoalition.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Ven 11 Juin - 1:41

le rouge m'a agressé les yeux...

c'était mieux sans couleur spéciale... m'es avis !
Revenir en haut Aller en bas
lt padjil

avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 22
Localisation : Nouvelle-Calédonie

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Ven 11 Juin - 3:22

moi z'aime bien pourtant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-abanana.antiville.fr/
Buggman

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Butte de Markami

MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   Ven 11 Juin - 7:58

Problème du sans couleur (qui est plus lisile certe) c'est que ça fait vraiment paquet. Surtout que j'ai l'impression que le forum ne prend pas en compte les allinéa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP: L'homme du desert.   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP: L'homme du desert.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Homme lézard du désert ?
» Homme-lézard vs guerrier du chaos
» Schémas de couleur
» 1500 points Homme lézard
» Homme bêtes impression , appréhension

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum externe de la méta-coalition. :: Le bar :: RP-
Sauter vers: