Le forum externe de la méta-coalition.

Back for Revenge
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Rp] et le chaos s'installa ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
extremzombiekiller

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 26
Localisation : le 4.9

MessageSujet: [Rp] et le chaos s'installa ...   Jeu 3 Fév - 13:46

Elle était si belle ma Sarah.
Sa longue chevelure brune tombait jusque dans le bas de son dos et accentuait la beauté de ses yeux bleus. Elle aimait la vie et son sourire était comme un soleil dans mes journées. Nous nous étions rencontrés durant l'été sur une plage de l'île d'Ibiza. Je me souviendrais toute ma vie de ce jour et cet instant est à jamais gravé dans mon esprit. Sarah était allongée, son corps luisait sous les rayons du soleil. Elle lisait un roman de James Twining, un auteur que j'affectionne tout particulièrement. Le coup de foudre fut immédiat et je ne perdis pas un instant pour aller lui parler.
Elle était si belle ma Sarah.


Aujourd'hui ce ne sont que des limbes de souvenirs dans mon esprit. La pluie ruisselle sur mon visage tandis que j'arpente les rues de ce qui reste de la ville de Paris. Le soleil n'est plus qu'un lointain souvenir et la noirceur s'est emparée de ma vie. Je ne compte plus les mois depuis que cette "épidémie" a ravagée notre planète et m'a séparée de mon Amour.
Aujourd'hui je suis seul et je me bas face à ces hordes de morts vivants pour survivre mais dans quel but ?

Je me décide à entrer dans un immeuble afin de chercher de la nourriture ou tout objet qui pourrait m’aider dans ma lutte. L’endroit est sombre et crasseux, le sang jonche les murs et témoigne de la violence et de l’horreur qui s’est abattue sur ce lieu. Je remarque qu’un des cadavres, celui d’une femme, tiens un petit corps serré contre elle et je devine essaiment qu’il s’agit d’une mère et de son nouveau né. A cet instant, les souvenir me submergent.

Sarah était enceinte de 3 mois lorsque tout cela est arrivé. Nous nagions dans le bonheur et personne ne s’attendait à ce qui allait suivre. Un matin, alors que je sortais doucement des bras de Morphée, je ne manquais pas de remarquer un vide à mes côtés. Sarah était déjà levée et devais préparer le petit déjeuner puisque des bruits émanaient de la cuisine. Je me décidais à la rejoindre lorsque tout d’un coup, en sortant de la chambre, je fus pris d’un horrible sentiment de panique quand je vis des traces de sang encore frais répandu sur les murs et le sol. Lentement, je m’avançais tout en l’appelant le plus discrètement possible. En passant devant le meuble de l’entrée je pris la peine de m’armer en récupérant mon Glock 18. Et là, un sentiment d’effroi me traversa le corps et me glaça le sang. Elle se tenait devant moi et dévorait un membre qui semblait appartenir à un homme. Je ne mis qu’un instant pour reconnaître le cadavre démembré de notre voisin, John, dois la tête et les deux bras avaient été arrachés avec violence. C’est alors que Sarah se tourna vers moi et je vis à ses yeux que ma femme avait disparue. Cette chose se mit alors à se diriger vers moi dans un râlement glauque. Et là, je ne me l’explique toujours pas, le coup parti et l’atteignit en pleine tête. C’est alors qu’elle s’écroula dans une mare de sang. Je compris que ma vie ne serait plus jamais là même à partir de ce jour.

Brutal retour à la réalité. J’enjambais ces cadavres pour me frayer un chemin jusqu’à l’escalier afin d’explorer le bâtiment. Chaque étage, chaque appartement semblait raconter une histoire mais à chaque fois la chute avait été tragique. Du moins, c’est ce que laissait supposer les traces que je remarquais d’une porte à l’autre en découvrant les cadavres plus ou moins mutilés d’hommes, de femmes et d’enfants que la mort avait fauchée sans prévenir et de la manière la plus horrible qui soit. Recherches peu fructueuses et maigre butin : une boîte de conserve et un couteau de chasse qui servait à dépecer les animaux mais qui apparemment avait vu ses utilisations élargies. J’étais à nouveau seul dans la rue et la plus s’était intensifiée. Je ne me rappelais plus depuis combien de temps j’étais seul mais cela devenait écrasant. Personne à qui se confier, à qui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Rp] et le chaos s'installa ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homme-lézard vs guerrier du chaos
» OG VS Bretonnie VS Guerriers du chaos [3000]
» Liste d'armée de tempête du chaos "armée du middenland&
» [Neutre] Le Convent du Chaos
» [conversion] space marine du chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum externe de la méta-coalition. :: Le bar :: RP-
Sauter vers: